Dans Restos du coeur sur TF1

“… Toi, tu vas te déguiser en saucisse et toi, en kouglof. – E. Moire : On y va. – P. Bruel : Une saucisse, un kouglof, on appelle ça “The Alsace” et on le vend aux Américains. – M. Lavoine : Fais comme tout le monde. – D. Deschamps : Oui….”
“… Il faut trouver quelqu’un qui puisse nous unifier tous ensemble. Quelqu’un de charismatique. Un champion du monde mondial. il n’y a que Dèdè qui peut nous sauver. Tel Didier Deschamps – N. Canteloup : Je suis venu à Strasbourg faire mon marché au niveau des joueurs….”

Dans Le journal des Paralympiques sur France 3

“… Gloire et déchéance… Triple vainqueur de la Coupe des clubs, champion avec le Bayern Munich des années 70, Uli Hoeness en devient le manager général en 79 puis le président du conseil de surveillance depuis 2009. Aujourd’hui, Uli Hoeness ne sera plus sur la photo. A 62 ans, l’aventure s’arrête ici. – On vient d’apprendre que Nicolas Anelka, suspendu pour sa quenelle, vient de résilier son contrat avec son club….”

Dans 100 % mag sur M6

“… Découvrez les images du making of du nouveau film de Kevin Costner et la nouvelle amoureuse le Johnny Depp. – Dans vos salles dès mercredi prochains. On termine avec le classement des sportifs français les mieux payés de l’année. En troisième place, karim Benzema, avec 12,2 m d’euros. Ensuite, Franck Ribéry….”

Dans Jeux paralympiques 2014 sur France 4

“… On a tellement bouffe de la mediocrite qu’aujourd’hui, on a l’impression qu’il y a un souffle nouveau qui est en train de naître au sein de cette équipe de France. Ils ont pris conscience de ce qu’il ne fallait pas faire en dehors et au sein de l’équipe de France. On a 4 ou 5 joueurs qui font partie des meilleurs mondiaux à leur poste. C’est très intéressant. D.Deschamps a trouvé une ossature, une colonne vertébrale….”

Dans Canal Champions Club sur Canal+

“… Nathalie lanetta: On voit les joueurs dans le couloir. Pierre Ménès: Ce qui est intéressant, c’est qu’il va jouer dans la même position qu’avec l’équipe de France, à la place de Motta. Ce n’est pas forcément le poste où ses qualités s’expriment le mieux. Mais Cabaye le fait très bien. Pour Laurent Blanc et Didier Deschamps, ça peut être instructif….”

Dans Le grand 8 sur D8

“… – L. Ferrari : On est à égalité. 3e question. Allez, Monique. C’est qui qui a dit : “j’ai couru jusqu’à ce quand je pouvais pas”? – A. Pulvar : Franck Ribèry….”

Dans Comment ça va bien ! sur France 2

“… Une semaine avant, mon directeur sportif m’avait filé de l’argent pour payer les produits. Le jour où les contrôleurs arrivent, il me dit qu’il espérait que c’était bon. D’un côté, on m’enlevait du sang et de l’autre, on me faisait une perfusion. J’ai été 56 d’hématocrite. D.Deschamps, qui est l’entraîneur de l’équipe de France, est resté pendant quelques mois à 53 d’hématocrite….”

Dans Le petit journal de la semaine sur Canal+

“… Jean-Pierre Raffarin : ûuand vous êtes face à lui, vous êtes marqué par ce regard glacial, pénétrant, deux flèches, avec une communication assez musculaire. L’homme sent l’autorité. Yann Barthès : Grrr… On est champions, on est tous ensemble ! Yann Barthès : La traditionnelle conférence de presse avec Didier Deschamps qui a mué en direct à 17h12….”