Dans Touche pas à mon sport ! sur C8

« …Souvenez-vous, Biélorussie-France, une talonade extraordinaire de Griezmann pour Giroud qui ne cadre pas du tout derrière. Giroud, il ne vit que par et pour le but, mais il n’en met pas un. 21 buts en 57 sélections, mais 15 buts dans les matchs amicaux. Il faut changer. Vous allez me demander des noms, j’en ai: Lacazette, d’abord, et puis, puisque la France est le pays de la deuxième chance, Giroud, carton rouge et on accueille à bras ouverts l’enfant qui nous a tant manqué, Karim Benzema. Il revient au Real Madrid sous la protection de Zinedine Zidane. – Estelle Denis: Donc on oublie Giroud et on rappelle Benzema. – Clio Pajczer: Giroud a fait aussi bien voire mieux que ce que fait Benzema habituellement. Je vais faire un parallèle avec ce qu’a fait Francesca tout à l’heure. C’est comme pour les ex, on ne reprend pas les anciens, ça ne sert à rien! Il y a des joueurs nouveaux hyper intéressants en France. – Brahim Asloum: Mais Benzema apporte quelque chose dans le jeu. – Gilles Verdez: Iljoue en titulaire au Real Madrid alors que Giroud ne joue pas du tout en titulaire à Arsenal. – Dominique Grimault: Il n’y a pas photo, entre Benzema et Giroud. Mais il faut que Benzema fasse amende honorable. Il sera bientôt en équipe de France, et il le faut pour cette équipe. Il n’y a pas photo, vraiment, entre ces deux joueurs! Je vais même en rajouter. Je pense qu’avec Karim Benzema, l’équipe de France aurait été championne européenne…. »
« …- Estelle Denis: C’est la dernière partie de « Touche pas à mon sport ». Qu’est-ce qu’il y a? – Dominique Grimault: Tout va bien! – Estelle Denis: On est contents de vous retrouver. On parlait de l’équipe de France de footbaIl qui a fait match nul face à la Biélorussie, 0-0. Maintenant, nouvelle rubrique dans « Touche pas à mon sport ». Vous l’attendez tous avec impatience, c’est le Carton rouge de Gilles Verdez. Normalement, il y avait un jingle. Il est jamais arrivé. – Gilles Verdez: Carton rouge! Cette semaine, c’est pour Olivier Giroud. Souvenez-vous, Biélorussie-France, une talonade extraordinaire de Griezmann pour Giroud qui ne cadre pas du tout derrière. Giroud, il ne vit que par et pour le but, mais il n’en met pas un. 21 buts en 57 sélections, mais 15 buts dans les matchs amicaux. Il faut changer. Vous allez me demander des noms, j’en ai: Lacazette, d’abord, et puis, puisque la France est le pays de la deuxième chance, Giroud, carton rouge et on accueille à bras ouverts l’enfant qui nous a tant manqué, Karim Benzema…. »