Dans Football sur TMC

“…Les Paraguayens ne se regardent même plus. – B. L. : Dans ces moments-là, le mal est fait. Il n’y a plus grand-chose à faire. – G. M. : Il a tenté, le petit Sergio Diaz. Le joueur de la réserve du Real Madrid. Il est à Rennes ce soir. Il ne sera pas à Cardiff samedi soir avec Zizou et Ronaldo. Ce soir, il souffre, comme tous ses Dernière chance pour vous pour tenter de gagner le Volkswagen Touareg d’une valeur de 55 000 euros. Question : quel joueur français a été formé au Stade Rennais ? Un : Djibril Sidibé, ou 2 – F. C. : Florian Thauvin va fêter sa 1re sélection. – G. M. : Lui aussi récompensé logiquement d’une magnifique saison. Et voilà Francisco Arce, de retour ily a un an à la tête de la sélection paraguayenne. – G. M. : Antoine Griezmann aura quand même joué 79 minutes….”
“…Les Paraguayens sont en apnée complète. – B. L. : Lacazette peut tenter sa chance, mais il préfère donner à Sissoko. Le gardien ne peut pas intervenir. – G. M. :Je ne sais pas si on a gardé l’image de notre ami paraguayen et de son drapeau. Ça doit être bien compliqué au fond de son coeur. Il est là, mais il est au bord des larmes. Il se voit en gros plan. – B. L. : Il est un peu acteur aussi, légèrement. – G. M. : Ça se passera mieux peut-être au Pérou la semaine prochaine ou à Asuncion. En attendant, une vague bleue passe sur la défense paraguayenne. But ! Signé Griezmann. Ça fait 5. – B. L. : Ce n’est pas le plus beau ni le plus difficile qu’il ait eu à mettre, mais il est un petit peu soulagé. Il a eu quelques occasions. Ça aurait été difficile d’être le seul à ne pas marquer ce soir. – G. M. : Le dernier 5-0, c’était quand ? Ça ne va pas s’arrêter là. Sidibé est encore au départ. – B. L. : Le ballon est mal dégagé par la défense Antoine Griezmann en profite….”
“…C’est ce qu’Olivier Giroud a fait ce soir avec l’équipe de France. – G. M. : Sortez binious, sortez bombardes ! – F. C. : Pas un mot de Didier Deschamps pour Olivier Giroud. Tout était dans le regard. – G. M. : 5 buts sur les derniers matches avec l’équipe de France. Ecoutez le Roazhon Park. Chant des supporters – G. M. : Il y a eu beaucoup de critiques sur Olivier Giroud. Raison de plus pour accepter quand ça se passe bien. – B. L. : Quand on est sur une saison et que tout réussit, ça ne veut pas dire que c’est facile, mais là, c’est une saison très particulière pour lui. Il est attendu au tournant à chaque fois en équipe de France et il a toujours répondu présent. – F. C. : Il a quand même marqué 16 buts avec Arsenal. – G. M. : Sidibé était allé jusqu’au – B. L. : Il est gêné par le tacle du défenseur paraguayen. Antoine Griezmann n’est pas en réussite dans le dernier geste, ce soir….”
“…Un : Djibril Sidibé, 2 : Ousmane – B. L. : On a démarré moins fort en 2e période côté français. – B. L. : En 1re période, l’équipe de France France a été tranchante tout de suite. – G. M. : Ce n’était pas facile, de se débrouiller avec ce ballon. – B. L. : Ce n’était pas un cadeau pour Griezmann. Il n’y a que Zizou qui pouvait contrôler ces ballons. – G. M. : Et là, tout le monde revoit la scène et se dit : “Mais il a raison, Bixente Lizarazu. ” Griezmann n’a pas pu accompagner. – B. L. : C’était bien joué de la part de Benjamin Mendy, ce centre en retrait, un poil trop peut-être, mais l’intention et le geste était Il avait vu l’appel d’Antoine Griezmann. – G. M. : Pas de réussite devant le but, mais il fait un sacré match, Antoine Griezmann, dans l’intensité qu’il met dans ses coups….”
“…Quel joueur français a été formé au Stade Rennais ? Un : Djibril Sidibé, 2 : Ousmane – B. L. : On a démarré moins fort en 2e période côté français. – B. L. : En 1re période, l’équipe de France France a été tranchante tout de suite. – G. M. : Ce n’était pas facile, de se débrouiller avec ce ballon. – B. L. : Ce n’était pas un cadeau pour Griezmann. Il n’y a que Zizou qui pouvait contrôler ces ballons. – G. M. : Et là, tout le monde revoit la scène et se dit : “Mais il a raison, Bixente Lizarazu. ” Griezmann n’a pas pu accompagner. – B. L. : C’était bien joué de la part de Benjamin Mendy, ce centre en retrait, un poil trop peut-être, mais l’intention et le geste était Il avait vu l’appel d’Antoine Griezmann….”
“…Pas de changement d’animation tactique ou d’organisation. Lemar a pris la place de Dimitri Payet. Sissoko a pris la place de Dembélé. On se retrouvera dès le 17 pour le match d’ouverture en direct de la Russie, avec les plus beaux matchs de la Coupe de la fédération. Ça peut être intéressant, à un an de la Coupe du monde. Ce sera sur TMC. – B. Lizarazu : Benjamin Mendy commence la 2e période comme il a commencé la 1re, avec beaucoup de vitesse sur son côté. – G. Margotton : Il est également présent défensivement. Depuis 15 jours, il y a eu une décompression avec Monaco. Il y a eu beaucoup de fêtes aussi. – B. Lizarazu : Mais on ne sent pas la fatigue chez Benjamin Mendy, sur ce – F. Calenge : Il a beaucoup communiqué sur les réseaux sociaux pour montrer qu’il pensait aux Bleus et qu’il ne faisait pas que la fête. – G. Margotton : C’est sûr qu’Antoine Griezmann ne fera pas les 90 minutes….”
“…On était à quelques centimètres du joueur français. – G. M. : Iturbe a hésité. – B. L. : On a pu voir un coup de moins bien physique sur l’action Beaucoup de joueurs ont eu du mal à revenir. – B. L. :Je pense qu’il y avait de mieux à faire sur le côté gauche. – G. M. : Vous pouvez tenter de gagner un Volkswagen Touareg d’une valeur de 55 000 euros en répondant correctement à cette question : quel milieu de terrain français vient de remporter la Ligue Europa avec Manchester United ? Un : N’Golo Kanté ou 2 : Paul Pogba ? – B. L. : Benjamin Mendy allait presque trop vite. Ça ne suivait pas côté français. – G. M. : Lorsqu’il se présentait en nombre dans la première demi-heure, c’était accompagné. Là, ça accompagne un peu moins. – B. L. : On n’est plus aussi incisifs dans nos attaques. – G. M. : Pourquoi pas sur coup de pied Position de hors-jeu de Laurent Koscielny. C’est Antoine Griezmann qui avait frappé le corner….”
“…- G. M. : Est-ce que face aux Suédois, on prendra l’option offensive Dembélé ou bien Sissoko ? On est entrés dans le dernier quart d’heure. Les Bleus mènent 2 à O, un doublé d’Olivier Giroud dans le 1er quart d’heure. Les hommes de Didier Deschamps maîtrisent totalement cette 1re période face à de très pâles – F. C. : Olivier Giroud a marqué 15 buts sur ses 16 derniers matchs. Statistiques assez solides. – B. L. : Ça démontre aussi pourquoi Didier Deschamps lui fait confiance en équipe de France. Le ballon de Dimitri Payet n’était pas dans le bon timing. – G. M. : Romero est passé côté droit. Le milieu offensif est obligé de beaucoup revenir, beaucoup défendre. – B. L. : Il y a l’enthousiasme côté français, l’envie de jouer, beaucoup de générosité, les appels de Mendy, Dembélé, Griezmann et Dimitri Payet, qui distribuent de bons ballons, et à la finition, il y a Olivier Giroud. Et c’est Antoine Griezmann qui vient défendre….”
“…Pour une première en Bundesliga et dans un nouveau club et une nouvelle vie, c’est très bien. – G. M. : Ils sont sérieux, les Bleus, dans leur occupation du terrain, dans le pressing. – B. L. :Je trouve que le Paraguay joue sans sécurité derrière. C’est du 1 contre 1. Il y a un déficit de vitesse sur le côté gauche pour Junior Alonso face à Dembélé. Ça va être compliqué. – G. M. : Il y a un déficit de vitesse un peu partout. Ce n’est pas la première qualité de l’équipe du Paraguay. – B. L. : S’il y a un déficit de vitesse et que tu ne joues que des 1 contre 1… – G. M. : Tout de suite, il y a un pressing français. Et faute d’Iturbe sur Antoine Griezmann. Bon souvenir pour Antoine Griezmann, le Paraguay….”
“…Il a de l’espace. – G. Margotton : Il s’est appuyer sur Sidibé, mais il y avait un truc à faire avec Pogba. – B. Lizarazu : Il s’est compliqué la tâche avec une passe en retrait. – G. Margotton : En tout cas, c’est un match agréable. Ça ne passe pas face à Alonso pour Dembélé. – B. Lizarazu : On a connu des fins de saison beaucoup plus poussives avec l’équipe de France. Là, il y a l’enjeu de ce match contre la Suède. Dans la tension et dans la concentration, ça joue. – G. Margotton : Encore une différence faite par Benjamin Mendy. Ils ont envie d’effacer cette défaite 2 à O contre l’Espagne. – B. Lizarazu : Ils étaient tombés contre une très bonne équipe d’Espagne, qui avait toute sa technique. Ils n’avaient jamais perdu leur technique, mais ils avaient perdu de leur efficacité. – G. Margotton : Federico Santander est furieux. L’ancien de Toulouse et attaquant de Copenhague. Il demande à son bloc de ne pas reculer. Il fait partie des joueurs d’expérience, maintenant. Les latéraux ont énormément de mal. Ça passe à chaque fois. La parade décisive d’Antony Silva face à Antoine Griezmann….”