Monthly Archives: December 2016

Dans Vendée Globe sur TF1

“…-Il participe autrement. Comme quoi ! Magnifique ! -Ils ont gagné ? -Je sais pas. -Quand on voit certains coachs de Ligue 1 qui sont en sommeil profond sur leur banc… -Merci, Marion. On vous a demandé vos coups de coeur. Pascal Olmeta. “Zinedane”… -Vous le dites comme Jamel Debbouze. Redites-le. -Zinedine “Zinedane”… C’est fabuleux. C’est pour vous. C’est un homme extraordinaire. On a la chance d’avoir l’entraîneur, pour moi, du meilleur club au monde. Il faut continuer à vivre ces moments-là. Il est resté si simple. -Mathieu, on doutait qu’il y arrive et il y est arrivé. -Il a une belle équipe, aussi. Il a du talent, mais l’équipe est assez monstrueuse. -Vous l’attendiez à ce niveau-là ? -Il est passé de l’équipe réserve… Mais il viendra jamais à Marseille ? Rües -Ah,ça”. -Mais… Mais… Mathieu, il faut savoir que… -Tu vas me raconter une histoire ? Ludo peut t’en parler. Tu peux mettre n’importe qui comme entraîneur, veut te la faire à l’envers, t’es mort. -Il a des convictions. Les joueurs le respectent. -Il a su gérer des grandes stars comme Cristiano Ronaldo. Les joueurs ont peur du coup de boule. Rires timides Si on peut plus rire ! -Le Belge ! -Ludovic Giuly, votre coup de coeur. -C’est la saison d’Antoine Griezmann….”

Dans Euro 2016 : Au coeur des Bleus sur TMC

“…Le coup d’envoi est donné par Antoine Griezmann. -Bien joué. -Il a retrouvé Matuidi. Si ça va au bout… Première frappe de cette rencontre. Ce n’est pas terminé pour la France. Avec la reprise… Et la parade d’Hugo Lloris. Penalty. Penalty. -Oui, il le touche. -C’est un moment important. -Antoine Griezmann est face au meilleur gardien du monde. Juste avant la pause. 1-0 pour l’équipe de France ! Son pied gauche n’a pas tremblé. 5e but dans cet Euro. C’est bien, ce pressing des Français. Paul Pogba est face à Mustafi. Il va falloir essayer de se retourner et chercher une tête ou un pied dans cette surface. Antoine Griezmann qui profite de l’erreur allemande, et qui à la 72e minute, vient offrir un second but aux Bleus !…”
“…-Quand ils ont le ballon, c’est pas facile, mais on doit prendre plaisir à défendre. Mais par contre, quand on le récupère, on fait mal. Aujourd’hui, on fait mal. On lâche les chevaux, aujourd’hui. Il faut un trophée à la fin, les gars. C’est trop beau, ce qu’on vit. On peut pas le gâcher. Ça va pas se reproduire. On a une marche, c’est l’Allemagne. -ALLEZ ! ALLEZ ! *-L’Allemagne, championne du monde. La France, qui rêve d’enfin faire tomber ces Allemands dans un grand tournoi. C’est parti. Le coup d’envoi est donné par Antoine Griezmann. -Bien joué. -Il a retrouvé Matuidi. Si ça va au bout… Première frappe de cette rencontre. Ce n’est pas terminé pour la France. Avec la reprise… Et la parade d’Hugo Lloris. Penalty. Penalty. -Oui, il le touche. -C’est un moment important. -Antoine Griezmann est face au meilleur gardien du monde….”
“…Le nouvel art d’offrir des chocolats. On rencontrait en demi-finale la meilleure équipe, sincèrement. C’est pas pour rien qu’ils ont gagné ce qu’ils ont gagné, qu’ils sont champions du monde, même s’il leur manquait des joueurs, mais c’était et c’est toujours la meilleure équipe collectivement. Donc là, c’était un rendez-vous… spécial. -N’oubliez pas une chose : On est chez nous, devant nos familles, nos amis. On donne tout. On va chercher ça, les mecs. Allez, les mecs, c’est notre historie. On est forts. -Quand ils ont le ballon, c’est pas facile, mais on doit prendre plaisir à défendre. Mais par contre, quand on le récupère, on fait mal. Aujourd’hui, on fait mal. On lâche les chevaux, aujourd’hui. Il faut un trophée à la fin, les gars. C’est trop beau, ce qu’on vit. On peut pas le gâcher. Ça va pas se reproduire. On a une marche, c’est l’Allemagne. -ALLEZ ! ALLEZ ! *-L’Allemagne, championne du monde. La France, qui rêve d’enfin faire tomber ces Allemands dans un grand tournoi. C’est parti. Le coup d’envoi est donné par Antoine Griezmann….”
“…On est une famille, un groupe. On va chercher cette victoire. Tous ensemble. Il faut qu’on sorte une grosse paire de couilles. On va tout donner à la 2e mi-temps ! -ALLEZ ! ALLEZ ! -Il faut se faire mal ensemble ! *-Le coup franc de Payet ! McClean pour le centre, et la manchette d’Hugo Lloris. La frappe de Blaise Matuidi ! Et l’horizontale de Randolph. Il faut cadrer et il faut aller chercher cette égalisation. Oui, Coman, bien joué. Extérieur. -Il devait passer… Blaise Matuidi, qui remet ce ballon au sol et qui redonne du sens au jeu de l’équipe de France. Regardez… Cris de joie La tête d’Antoine Griezmann sur le bon centre de Bacary Sagna ! 58e minute ! Ça va mieux, 1 partout. -Oui ! -Le doublé ! Antoine Griezmann !…”
“…Et vous le savez. A force de mettre des coups de boutoir, ils vont lâcher. Mais il faut les mettre, avec la lucidité. -Les gars, sereinement. Sereinement. On va gagner ce match. Comme dit le coach, il va falloir commencer à jouer. Mais sereinement. On va pas trouver des excuses. On est une famille, un groupe. On va chercher cette victoire. Tous ensemble. Il faut qu’on sorte une grosse paire de couilles. On va tout donner à la 2e mi-temps ! -ALLEZ ! ALLEZ ! -Il faut se faire mal ensemble ! *-Le coup franc de Payet ! McClean pour le centre, et la manchette d’Hugo Lloris. La frappe de Blaise Matuidi ! Et l’horizontale de Randolph. Il faut cadrer et il faut aller chercher cette égalisation. Oui, Coman, bien joué. Extérieur. -Il devait passer… Blaise Matuidi, qui remet ce ballon au sol et qui redonne du sens au jeu de l’équipe de France. Regardez… Cris de joie La tête d’Antoine Griezmann sur le bon centre de Bacary Sagna !…”
“…Là, ça devrait être moins le cas. Il faut un juste milieu, être décontracté mais concentré. Mais surtout pas relâché. Il va falloir encore aujourd’hui batailler. Il va falloir cette rage, que vous avez, ceux qui commencent, ceux qui peuven être amenés à rentrer, pour aller arracher cette victoire. Avec la lucidité, bien évidemment. Le contexte, ici, est bouillant. En général, toujours lucide. Et concentré sur ce qu’on fait. On peut faire la différence. Rapidement. Ça peut aussi prendre du temps. *-2e match de l’Euro, entre les Bleus et l’Albanie. Attention à ce coup franc ! Juste au-dessus de la transversale. -Ça peut aller vite. Anthony Martial. Dans la surface albanaise. -Corner. Les 2 poings d’Hugo Lloris. -L’extérieur du pied de Dimitri Payet. -Et la reprise au 2nd poteau… pour Paul Pogba. Le poteau ! La prochaine fois sera la bonne. -C’est maintenant, à la 84e minute, que la différence peut se faire. 89e minute. Centre de Rami ! Et Antoine Griezmann !…”
“…Allez, bon match à tous. C’est le match d’ouverture, c’est pas que le 1er match. Il y a un contexte particulier, comme une finale. Pays organisateur, c’est le match qui lance la compétition, qui donne un peu la tendance. Evidemment, c’est chez nous, avec cette attente du public, aussi. -*La Marseillaise. -ALLONS ENFANTS DE LA PATRIE LE JOUR DE GLOIRE EST ARRIVE CONTRE NOUS DE LA TYRANIE L’ETENDARD SANGLANT EST LEVE ENTENDEZ-VOUS DANS LES CAMPAGNES MUGIR CES FEROCES SOLDATS ILS VIENNENT JUSQUE DANS NOS BRAS EGORGER, NOS FILS, NOS COMPAGNES AUX ARMES CITOYENS FO RM EZ VOS BATAILLO NS MARCHONS, MARCHONS QU’UN SANG IMPUR ABREUVE NOS SILLONS Acclamations *-Oliver Giroud et Antoine Griezmann, dans le rond central, donnent le coup d’envoi de cet Euro 2016….”
“…-Sincèrement, ce groupe-là, ça fait un moment qu’on est ensemble, vous dégagez une force incroyable. Vous êtes des gagneurs. Tous. Un par un. Vous allez le faire. -Papa, je t’aime à la folie. -HOU ! HOU ! -Joue comme d’habitude. Tu es un vainqueur, tu joues pour gagner. Alors gagne, mon coeur. Je t’aime. -Tu es le plus grand papa que j’ai jamais eu de ma vie. -Je t’aime trop, papa. -Mon fils, tu es la fierté de la famille et de la France. -Lolo, on est très fiers de toi. Tout le monde est derrière toi. Allez les Bleus ! -C’est maman, mon grand. Je suis fière de toi. Pour ton mental, tiens bon et ne change rien. -Allez la France ! On est là. On est en France. -On doit crever sur le terrain, ce soir ! C’est minable ! Position défensive, tac ! On passe, on bascule ! On met trop de temps. Après oui, il y a des duels, et alors ? En maîtrisant, pas en faisant n’importe quoi. -ALLEZ, ALLEZ ! -Allez, courage ! Frappe du pied gauche ! Cris de joie -Le centre de Rami ! Antoine Griezmann !…”

Ecofac Rennes – Le Mans : Pour une formation qualiante

licence gestion patrimoine le mans

Ecofac, c’est bien plus qu’une école de commerce et de management à Rennes et au Mans. C’est une institution qui accompagne et oriente ses étudiants jusque sur le marché de l’emploi. En partenariat avec des centaines d’entreprises en France et à l’étranger, cet établissement propose aussi bien des programmes de formation en alternance qu’en initial (BTS, Bachelor, Bac +5).

Dans Le grand bêtisier de Noël sur TMC

“…Avis aux animaux au chômage, voici nos petites annonces. Avec ce raton laveur de sol, disponible pour vos parquets fragiles. Autre métier qui recrute cascadeur pour “Alerte à ‘Mali-bouledogue'”. -Et voilà le travail. -Merci, Mitch. Vous êtes formidable. -Le bêtisier des animaux, c’est fini. Terminus. Tout le monde descend. On enfile ses chaussures, et on rentre. -Dommage, j’avais un beau costume pour la suite. -Allez, bonne route. -On poursuit avec un concours d’imitation avec Nicolas Canteloup ou Marc-Antoine Le Bret, et des candidats de jeux télé surprenants. Qui va l’emporter ? Pas ceux que l’on croit. Un concurrent de dernière minute pourrait tous nous mettre d’accord. Le plus drôle des imitations à la télé, c’est ici. -Avant les amateurs, place au roi de l’imitation, Nicolas Canteloup. Nikos le met au défi d’improviser un personnage. -José Bové qui annonce le “Mentalist” ? -Ce soir, nous avons le “Mentalist”. Avec le Mcdo, ça va exploser de partout. -Un mélange de 2 imitations. -Présentez “Esprits criminels” avec la voix de Laetitia Hallyday mais avec le visage de Julien Courbet. “Esprits criminels”. -Je veux demander à Nicolas… -Et allez ! -… de faire le visage de F. Ribéry….”

Dans La France en très haut débit sur France 3

“…La natation rapporte seulement deux médailles d’argent. Florent Manaudou sur 50m et le relais 4X100. En plus des contre-performances, on a eu droit aux règlements de comptes du 4X200 entre Yannick Agnel et Jordan Pothain, et aux accusations de Camille Lacourt sur les urines d’autres athlètes. Pas d’or pour les Experts, mais une 5e médaille en trois Olympiades. On retiendra des handballeurs français leur côté renversant en demi-finale face aux Allemands. – Allez Daniel Narcisse… Oui, magnifique! – Argent toujours, chez les filles en handball, mais pour elles c’est un premier podium olympique, alors forcément ça donne le sourire. La génération Parker elle aussi rêvait d’une médaille aux Jeux. Les Bleus du basket s’inclinent une énième fois face à leur bête noire espagnole, pour la dernière de Tony Parker. Au moment de faire le bilan de cette Olympiade, la délégation française ramène du Brésil 42 médailles: 10 en or, 18 en argent et 14 en bronze. Malgré quelques couacs, la France améliore son record de Pékin et les athlètes se tournent déjà vers le prochain d’objectif: Tokyo, dans quatre ans. – Demain soir, gros plan sur Antoine Griezmann….”

Tous les modèles et marques de four à pizza

four pizza

Gastro Mastro Group s’est fait une place sur le marché CHR grâce à des offres concurrentielles dans le secteur du matériel à pizza et de l’équipement de cuisine professionnel. Ses clients vont de la pizzéria à la boucherie, de l’hôtel au bar, de la boulangerie au restaurant, et cela, à travers la France et même l’Europe !