Monthly Archives: January 2016

Dans Le journal du Dakar sur France 3

“…L’Atletico Madrid est Corogne, Zinedine Zidane s’apprête à vivre son 1er match avec le costume d’entraîneur. – Comme si tout était prévu. Le maillot N05 de Zidane est remis en vente à la boutique du Real Madrid. lui pour rallumer la flamme. – Z. Zidane : Les gens qui viennent au stade vont venir voir leur équipe gagner. C’est le plus important. 10 pages consacrées à Zizou. – C’est la première de cinéma. Je peux vous montrer les unes d’hier, d’avant-hier… C’est toujours – Zidane va entrer un peu plus dans l’histoire du Real, et de nombreux Français ne veulent pas rater ça à Santiago Bernabeu. – Il va retrouver son jardin, qui va lui réserver un accueil triomphal tout à l’heure. Sa termine sans le moindre trophée. – H. Tanzit : Réactions demain. – Nicolas Anelka et Franck Ribéry dans les tribunes de Doha au Qatar, afin d’assister à un match de tennis : Nadal/Djokovic….”

Dans Langue de bois s’abstenir sur D8

“…Un petit gosse issu du quartier de La Castellane, une trajectoire exemplaire. – Y. Thrèard : Il faut de la force de caractère. Il mettra peut-être ça au service de l’équipe du Real Madrid. C’est vrai qu’il sort de La Castellane. Je connais bien ce quartier. Sincèrement, c’est encore pire aujourd’hui, mais il faut en sortir. – F. Degois : Il a des parents formidables, aussi. – Y. Thrèard : Grâce à ses parents, et à son père, notamment. Samir Nasri, qui est un joueur talentueux qui vient de Marseille, fait le bêta. Il a jamais réussi à se rehausser. Benzema, d’une certaine façon, n’a pas cette espèce de grandeur. Vous prenez un garçon qui etait probablement le meilleur de sa generation. Ben Arfa, lui aussi, il s’est embarqué dans des histoires… – P. Labro : Il est évident qu’il y a une personnalité très forte. – H. Pilichowski : C’est quand même à lui que l’on doit cette France black-blanc-beur. Ça n’a pas été répété depuis. – P. Labro : Ça n’a pas duré très longtemps. – H. Pilichowski : Mais c’était quand même autour de lui. – B. Roger-Petit : Il y a un aspect gènèrationnel. Zidane est né en1971. Il fait partie de la génération 98 qui a ete extrêmement bien encadrée. Ce n’était pas encore la generation de l’argent fou dans le football. Ce qui se passe aujourd’hui avec Benzema et d’autres, c’est que c’est la génération des années 80. Celle qui est arrivée à maturité dans le footbaIl au moment où l’argent fou régnait. On est à genoux devant les footballeurs. C’est une question d’encadrement. Regardez Ben Arfa. Je défends toujours ce joueur. C’est quelqu’un qui a commis beaucoup d’erreurs. Mais c’est un type qui a réfléchi. Il est arrivé à Nice, tout le monde a dit que c’était la fin. Et regardez : bien encadre, bien tenu par Claude Puel comme il était bien tenu à l’OM par Pape Diouf et Dassier. Aujourd’hui, il y a une renaissance de Ben Arfa. Il ne faut pas considérer que ces gens sont foutus. – F. Degois : Ce n’est peut-être pas fini pour Karim Benzema….”