Dans Le journal du Dakar sur France 3

“…L’Atletico Madrid est Corogne, Zinedine Zidane s’apprête à vivre son 1er match avec le costume d’entraîneur. – Comme si tout était prévu. Le maillot N05 de Zidane est remis en vente à la boutique du Real Madrid. lui pour rallumer la flamme. – Z. Zidane : Les gens qui viennent au stade vont venir voir leur équipe gagner. C’est le plus important. 10 pages consacrées à Zizou. – C’est la première de cinéma. Je peux vous montrer les unes d’hier, d’avant-hier… C’est toujours – Zidane va entrer un peu plus dans l’histoire du Real, et de nombreux Français ne veulent pas rater ça à Santiago Bernabeu. – Il va retrouver son jardin, qui va lui réserver un accueil triomphal tout à l’heure. Sa termine sans le moindre trophée. – H. Tanzit : Réactions demain. – Nicolas Anelka et Franck Ribéry dans les tribunes de Doha au Qatar, afin d’assister à un match de tennis : Nadal/Djokovic….”

Dans Langue de bois s’abstenir sur D8

“…Un petit gosse issu du quartier de La Castellane, une trajectoire exemplaire. – Y. Thrèard : Il faut de la force de caractère. Il mettra peut-être ça au service de l’équipe du Real Madrid. C’est vrai qu’il sort de La Castellane. Je connais bien ce quartier. Sincèrement, c’est encore pire aujourd’hui, mais il faut en sortir. – F. Degois : Il a des parents formidables, aussi. – Y. Thrèard : Grâce à ses parents, et à son père, notamment. Samir Nasri, qui est un joueur talentueux qui vient de Marseille, fait le bêta. Il a jamais réussi à se rehausser. Benzema, d’une certaine façon, n’a pas cette espèce de grandeur. Vous prenez un garçon qui etait probablement le meilleur de sa generation. Ben Arfa, lui aussi, il s’est embarqué dans des histoires… – P. Labro : Il est évident qu’il y a une personnalité très forte. – H. Pilichowski : C’est quand même à lui que l’on doit cette France black-blanc-beur. Ça n’a pas été répété depuis. – P. Labro : Ça n’a pas duré très longtemps. – H. Pilichowski : Mais c’était quand même autour de lui. – B. Roger-Petit : Il y a un aspect gènèrationnel. Zidane est né en1971. Il fait partie de la génération 98 qui a ete extrêmement bien encadrée. Ce n’était pas encore la generation de l’argent fou dans le football. Ce qui se passe aujourd’hui avec Benzema et d’autres, c’est que c’est la génération des années 80. Celle qui est arrivée à maturité dans le footbaIl au moment où l’argent fou régnait. On est à genoux devant les footballeurs. C’est une question d’encadrement. Regardez Ben Arfa. Je défends toujours ce joueur. C’est quelqu’un qui a commis beaucoup d’erreurs. Mais c’est un type qui a réfléchi. Il est arrivé à Nice, tout le monde a dit que c’était la fin. Et regardez : bien encadre, bien tenu par Claude Puel comme il était bien tenu à l’OM par Pape Diouf et Dassier. Aujourd’hui, il y a une renaissance de Ben Arfa. Il ne faut pas considérer que ces gens sont foutus. – F. Degois : Ce n’est peut-être pas fini pour Karim Benzema….”

Dans Ce soir show sur Canal+

“…Thomas Thouroude: Une phrase avec trois jeux de mots. Capable de vous prendre un gros vent par Saphia? Baptiste Lecaplain: Saphia, je serais ravi de vous inviter chez moi. Je suis en colloc. Il s’appelle Jawad. Thomas Thouroude: C’est pas un C’est une bonne vanne. Vous endormir pendant un jeu de mots de Stéphane? Stéphane De Groodt: Déjà fait. Baptiste Lecaplain: C’est le meilleur. Stéphane De Groodt: Je parlais de son spectacle, tout à l’heure, que je n’ai pas vu. Thomas Thouroude: Nous expliquer en quoi consiste la COP21? Baptiste Lecaplain: Beaucoup de poubelles jaunes. Thomas Thouroude: Défendre Karim Benzema dans l’affaire de la sextape? Baptiste Lecaplain: “Je suis au courant de rien”. Une réponse à la Jawad. Thomas Thouroude: Le Ce Soir Jeu, deuxième manche. Je rappelle la composition des équipes: Saphia avec Stéphane, Jacques avec Baptiste. Le jeu de Trouve la question. Je donne la réponse, vous posez la question. ”François Hollande”. Vous pouvez dire “Oui est le président de la République”? Baptiste Lecaplain: Ou “Oui a vendu son scooter sur le bon coin”. Thomas Thouroude: Première réponse. Karim Benzema….”
“…Thomas Thouroude: Sur scène, vous faites preuve d’une énergie incroyable. On va vérifier si vous êtes capable d’une telle audace sur ce plateau. Cap ou pas cap de répondre à des questions en néerlandais. Il fait semblant de parler néerlandais. Baptiste Lecaplain: Il a un accent du sud. Thomas Thouroude: C’est le sud des Pays-Bas. Thomas Thouroude: Dire du bien de Robert Ménard? Baptiste Lecaplain: pas cap. Thomas Thouroude: Une phrase avec trois jeux de mots. Capable de vous prendre un gros vent par Saphia? Baptiste Lecaplain: Saphia, je serais ravi de vous inviter chez moi. Je suis en colloc. Il s’appelle Jawad. Thomas Thouroude: C’est pas un C’est une bonne vanne. Vous endormir pendant un jeu de mots de Stéphane? Stéphane De Groodt: Déjà fait. Baptiste Lecaplain: C’est le meilleur. Stéphane De Groodt: Je parlais de son spectacle, tout à l’heure, que je n’ai pas vu. Thomas Thouroude: Nous expliquer en quoi consiste la COP21? Baptiste Lecaplain: Beaucoup de poubelles jaunes. Thomas Thouroude: Défendre Karim Benzema dans l’affaire de la sextape?…”

Dans C à dire ?! sur France 5

“…- J.Vendroux: S’il n’y a pas de solution avant le 25 janvier… C’est une date extrêmement importante parce que c’est le jour où la FIFA valide les candidats pour sa présidence. Pour le moment, la candidature de M.Platini est gelée. Si M.Platini ne va pas à la FIFA et s’il perd l’UEFA, il n’en fera pas un drame. C’est la vie. – A.de Tarlé: La vedette historique, c’est Z.Zidane. Il doit être très amer. – J.Vendroux: Qu’il soit vexé, c’est normal. Mais il ne va pas faire de dépression. Il sait qu’il n’a rien fait. Il sait qu’il n’a pas détourné de l’argent. Dans les accusations qui ont été faites, le mot “corruption” a été C’est très important pour lui. – A.de Tarlé: Pour le prochain président de la FIFA, on parle du prince Ali. J’ai vu que c’était le demi-frère du roi Hussein de Jordanie. C’est le mieux placé? C’est l’homme pour faire le ménage à la FIFA? – J.Vendroux: Quelle que soit la personnalité qui sera élue le 25 février, il faudra faire le ménage. – A.de Tarlé: Le prince Ali, vous l’aimez bien? – J.Vendroux: Ça me gêne quand on me dit que ça salit le football. Evidemment, ça ne fait du bien à personne. Ça me fait de la peine pour M.Platini qu’on mélange tout, notamment avec l’affaire K.Benzema….”
“…- A.de Tarlé: On va écouter S.Blatter. Il a également été suspendu pour une période de 8 ans. Il a eu une amende plus faible que celle de M.Platini. – S.Blatter: Je suis vraiment Je suis désolé d’être traité comme un punching-ball, mais je suis surtout désolé pour le football. Je suis désolé pour la FIFA que je sers maintenant depuis près – A.de Tarlé: Vous nous dites qu’il a entraîné dans sa chute M.Platini. Au début, ils étaient copains avant d’être ennemis. Ensuite, ils tombent tous les 2. – J.Vendroux: M.Platini avait envie d’aller à la FIFA, mais sans plus. Il a dit a S.Blatter qu’un 5e mandat, c’était peut-être beaucoup. – A.de Tarlé: Sur fond d’un soupçon de corruption avec l’attribution de la Coupe du monde au Qatar. – J.Vendroux: M.Platini lui a dit d’arrêter. M.Platini n’était pas systématiquement candidat pour l’élection de février. Il dit qu’il est mis en cause par la FIFA, mais il est mis en cause par la commission d’éthique de la FIFA qui l’a nommé. Ses amis le trahissent. Quand vous nommez des gens, en principe, c’est pour aller jusqu’au bout. Normalement. – A.de Tarlé: Ça donne une image du footbaIl exécrable. En plus, il y a l’histoire avec la sextape et K.Benzema….”

L’expertise du portage salarial européen : Sage sa

L’expertise en portage salarial à l’étranger de Sage Sa n’est plus à prouver. Ce spécialiste de la mobilité internationale assiste les consultants dans l’exportation de leurs compétences au sein de l’Union Européenne et des pays du monde depuis 1989. Il les accompagne pour que leur implantation et leur adaptation se déroulent dans des conditions optimales.

Dans Lock Out sur D8

“…- Camille Combal: Patoche sur France 2. Il y avait Kendji aussi. – Cyril Hanouna: Il y Kenzo et Kenza. – Camille Combal: Patoche ne m’a pas déçu. Il parle au public comme quelqu’un qui lui a coupé la priorité. – C’est fini, oui? C’est bon. Ça va! – Camille Combal: Il a montré qu’il avait eu le même prof d’anglais que Cyril Hanouna. – Ils vont nous faire deux titres. – Camille Combal: Fabien Lecoeuvre a voulu faire style qu’il était à l’aise. – C’est dans une maison de retraite qu’elle a eu cette idee… – Camille Combal: Il est là, mon Fabien! – Enora Malagrè: Qu’est-ce qu’il fait? C’est très gênant. – Cyril Hanouna: Tu te calmes. Fais ta rubrique. Tu te donnes en spectacle devant Mika! Je n’ai plus de forfait. C’est pour ça que je ne t’ai pas appelé ce week-end. – Camille Combal: La conférence de presse de Noël Le Graët. Beaucoup de questions concernant l’avenir de Benzema. Du BG, Noël Le Graët. – Et la réaction de Didier Deschamps?…”